Le livre

Ce livre d’art richement documenté et illustré est un travail à la mémoire d’un créateur de génie méconnu, Frank Gloor, de son atelier pulliéran – quasiment inchangé depuis 1929 – ainsi que du fameux briquet à essence Bengali qui y fut fabriqué pendant les années chaotiques de la Grande Dépression. Ce briquet s’est indéniablement hissé au rang d’objet iconique par sa rareté, son épure et sa bienfacture. Au gré des 74 pages, la lectrice et le lecteur découvre non seulement le briquet, mais aussi un morceau d’histoire du canton de Vaud. Ce livre ravira les collectionneurs, les fumeurs et fumeuses de pipes ou de cigares, les nostalgiques du passé et les esthètes. La confection soignée de cet ouvrage tiré à 200 exemplaires se révèle être une véritable ode aux sens de la vue et du toucher. Si les textes portent la thématique manufacturière du briquet centenaire et son biotope, le portfolio plein format est quant à lui imprégné du regard de Christian Elmiger témoin sensible et passionné de cet antre cryptique qu’est l’atelier Gloor, où le temps a retenu son souffle.

Bengali lighter book
  • Édition limitée et numérotée de 1 à 200
  • 74 pages, 103 photos et documents en noir et blanc et en couleur
  • Impression « à l’ancienne » en offset
  • Reliure dite « Suisse » réalisée à la main et cousue au fil
  • Couvertures rigides entoilées et imprimées par procédé typographique avec tampon à la feuille d’or
  • Portfolio de 24 pages plein format
  • Pour les 2ème et 3ème de couverture, papier marbré cobalt et or, fait à la main

Le briquet Bengali

Le briquet à essence Bengali, imaginé et dessiné à Sainte-Croix, dans le jura vaudois, a été produit entre 1929 et 1939 dans l’atelier « Frank Gloor & Fils » à Pully. L’ambition de Frank Gloor a été de fabriquer le meilleur briquet techniquement réalisable, sorte de concentré de savoir-faire helvétique, de technique empruntée au monde horloger, quintessence de précision et de haute qualité. Le briquet Bengali, objet rare devenu culte parmi les collectionneurs du monde entier, est hélas né un mois avant le krach de Wall Street: ainsi, quand ses concurrents déjà établis de longue date vendirent leurs briquets par millions, le merveilleux Bengali fut produit à moins de 5000 pièces. Laiton massif, nickel, acier trempé… le briquet Bengali est résolument un objet exceptionnel. Grâce à ce livre, vous saurez tout lui !

open book on top of several stacked books
Briquet Bengali - Le briquet suisse à essence de 1929

Frank Gloor en 1953.
Photo encadrée et suspendue à l’entrée de son atelier.

Frank Gloor, l’inventeur

Frank Gloor né en 1880, est l’inventeur et le créateur du briquet Bengali, ainsi que de l’atelier qui porte son nom depuis 1929 et jusqu’à ce jour (2022 !). Ce mécanicien de génie, entrepreneur et autodidacte a en outre inventé et breveté le premier frein à rétropédalage pour bicyclettes (dit frein Torpédo) en 1902. Une invention qui révolutionna le monde du cyclisme et dont les freins équipèrent – et équipent toujours – des millions de vélos partout sur la planète. L’un de ses deux petit-fils, Daniel Gloor, mécanicien comme son grand-papa, comme son papa, comme son oncle et comme son frère, travaille encore dans l’atelier centenaire de son grand-papa. Depuis plus de 60 ans ! Il fête ses 86 ans cette année et contribua à la réalisation de ce livre.

A propos

Amateur de mécanique ancienne, attentif à la disparition de nombre de bâtiments marquants du tissu architectural et industriel de notre région, je me suis lancé ce défi de réaliser un « livre-héritage » sur cet atelier que je fréquente depuis presque de 30 ans. Outre la saga incroyable de ce briquet Bengali, qui est mon fil d’Ariane, l’atelier en lui-même est un pur morceau d’histoire qui, bien que modeste, mérite ces quelques ces lignes et photos pour lui éviter l’oubli. Entrepreneur et agent de voyage sous-employé durant le Covid, je mis à profit ces deux ans pour réaliser de façon anticipée ce projet prévu  « pour la retraite » avec quelques années d’avance. Pour mon plus grand plaisir, que j’espère partagé.

Christian Elmiger

CONTACT

9 + 9 =